Accueil / Société / L’ARPT réclame plus de six milliards à 47 radios et télés

L’ARPT réclame plus de six milliards à 47 radios et télés

On sait un peu pourquoi l’autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) de Guinée a entamé la fermeture, depuis ce matin, des radios et télévisions de Guinée. C’est pour non seulement le non-paiement des redevances et le renouvellement de la licence.

Au total, 47 radios et télés privées sont sommes de payer plus de six milliards de francs guinéens. Ce montant est la facture cumulée des arriérés qui remontent depuis 2009, donc bien avant Dadis Camara. Ce dernier avait exempté les radios du paiement de ces redevances mais c’était une promesse verbale.

Les radios commerciales doivent payer vingt millions par an et les radios communautaires dix millions par an. Aujourd’hui, certaines radios doivent payer des arriérés : 300 millions pour les uns, 200 millions pour d’autres, 180 millions pour d’autres encore.

Or, depuis ce matin, les techniciens de l’ARPT, escortés par les gendarmes, passent dans les radios pour les fermer. Au total, seulement deux radios seraient en règle : CIS Médias et le Groupe Chérie radio et télé.

Aux dernières nouvelles, nos confrères d’Espace FM, qui sont avancés dans la régularisation de leur situation, pourraient échapper aux griffes de l’ARPT.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

GREVE DES ENSEIGNANTS : VOICI LA SITUATION QUI PRÉVAUT DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE CONAKRY !

Malgré le communiqué du gouvernement annonçant la reprise des cours ce lundi ...

Son ex-mari engage des malfrats pour l’expulser de son domicile

Les déceptions de l’amitié laissent après elles l’indifférence ; celles de l’amour, l’amertume, disait  Henri ...

Guinée : La rareté des produits vivriers, un calvaire pour les femmes de Kouroussa

Tomate, oignon, piment, aubergine, gombo  et poivron ont presque disparu sur le ...

Armée: les familles des militaires tués à Kidal reçoivent chacune plus de 632 millions GNF d’indemnité

La Guinée est engagée dans la guerre contre le terrorisme au nord ...

La DPE de Labé attaquée et des élèves manifestants blessés : « Alpha zéro, K2 zéro »…

Après avoir paralysé le système éducatif guinéen depuis le 13 novembre, la ...

Mamou : vol de bétail, un cauchemar pour les éleveurs

Les enclos vides, les pâturages clairsemés, l’abattoir désert, les boucheries presque vides, ...