Accueil / politique / Des élections locales inclusives et apaisées, c’est l’objectif que se fixe la cellule d’action et de suivi du processus électoral (communiqué)

Des élections locales inclusives et apaisées, c’est l’objectif que se fixe la cellule d’action et de suivi du processus électoral (communiqué)

CENI, Conakry, 30 Novembre 2017- « La Cellule Technique d’Action et de Suivi du Processus Electoral a été activée pour répondre au souci d’une bonne organisation des prochaines élections locales » a déclaré Maitre Amadou Salif Kebe, le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante à l’ouverture de la première réunion de ladite cellule ce jeudi dans les locaux de la CENI à Conakry. Dans son mot de bienvenue et en guise d’introduction à la réunion, Maitre Kebe a tenu à rappeler à l’intention des participants mandatés par les partis politiques, la société civile, l’administration publique, les partenaires techniques et financiers, les principales tâches dévolues à la cellule. Il l’a présentée comme une tribune de réflexion chargée d’apporter les meilleures réponses aux problèmes qui se posent au processus électoral sur le terrain dans le cadre des préparatifs du scrutin local du 04 Février prochain en Guinée. Ces questions sont d’ordre juridique, technique ou d’interprétation pour lesquelles quelques fois la loi ne parait pas assez explicite ou alors les solutions offertes semblent inadaptées. Le Président de la CENI a donc appelé les participants à mettre sur la table les principaux écueils rencontrés en vue de discussions approfondies pour des propositions de solutions consensuelles. Il a conclu son propos en formulant le vœu que la cellule soit la cheville ouvrière pour des élections apaisées et dont les résultats seront acceptés de tous. Des élections locales inclusives Le Président de séance également trésorier de la CENI, Dr Oumoury Sanoh a précisé que la démarche vise à  organiser des élections  locales totalement inclusives depuis les étapes préparatoires jusqu’au terme du processus. Et au regard de l’acuité et de l’urgence avec lesquelles certaines questions se posent, le Président de séance a encouragé les membres de la cellule à faire preuve de diligence et d’esprit critique. Après son message de motivation à l’attention des membres de la Cellule technique d’Action et de Suivi du Processus Electoral, Dr Sanoh a introduit le Directeur des opérations de la CENI, M. Etienne Soropogui qui a d’abord rappeler le montant de la caution arrêtée au terme d’une précédente réunion tenue le mardi 28 Novembre 2017 à l’issue de laquelle réunion, le Président de la CENI a fixé les montants  respectivement pour les communes urbaines et par liste à huit (08) millions de francs guinéens et trois (03) millions de francs guinéens pour les communes rurales. M. Soropogui a, par la suite donné lecture des principales questions qui se posent déjà aux démembrements de la CENI sur le terrain. La synthèse donne globalement cinq types de problématiques : à savoir l’identification des candidats au regard des dispositions du code des collectivités qui stipule que le candidat doit être guinéen et âgé de 21 ans révolus. La seconde préoccupation remontée des bureaux terrain porte sur l’obligation pour le candidat d’être inscrit sur la liste électorale de la localité. Viennent ensuite les questions d’éligibilité notamment l’obligation pour le candidat de résider effectivement dans la localité, les incompatibilités, la candidature des membres des Délégations Spéciales ainsi que les conditions de recevabilité des candidatures qui requière la mise à disposition d’un casier judiciaire ou d’un certificat de non poursuite judiciaire. Au terme de cet exposé, un débat interactif et franc a été instauré entre l’ensemble des participants et des solutions préconisées en fonction des dispositions légales en la matière. Sur ces questions comme sur celles portant domiciliation bancaire de l’argent collecté au titre du cautionnement, ou sur la sécurisation des élections locales ou encore sur la diversification des outils et canaux de communication, les membres de la cellule ont décidé de finaliser les points consensuels et de poursuivre activement la réflexion au cours des prochaines séances sur les autres problématiques dans l’intérêt du processus électoral. COMMISSION ÉLECTORALE NATIONALE INDÉPENDANTE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La réponse de Paul Moussa Diawara au RPG Arc-en-ciel

Mépriser son adversaire même petitet frêle est toujours une faute stratégique de combat’’, disait Ahmadou Kourouma. Une ...

Elections communales : L’UFR y prendra part en alliance avec le PUP, le PEDN, le BL, l’UPG

L’organe de gestion des élections et référendums en Guinée a programmé la ...

ÉLECTIONS COMMUNALES DE 2018 : NOUS NE DEVONS PAS NOUS TROMPER DE COMBAT (PAR IBRAHIM KALIL DIALLO)

La jeunesse guinéenne ne doit pas se tromper de combat. L’urgence en ...

POLITIQUE : HADJA HALIMATOU DALEIN, UNE BATTANTE (PAR IBRAHIM KALIL DIALLO)

Tout homme fort a derrière lui une femme forte. Cellou Dalein n’échappe ...

UN LEADER POLITIQUE SE DÉCHAÎNE : « LE RPG ET L’UFDG N’ONT JAMAIS ÉTÉ DES PARTIS POLITIQUES DE DÉBAT. »

L’organisation des élections locales en guinée prévues pour le 4 février 2018 ...

Alpha Condé annonce la création de 1500 emplois pour des jeunes

De retour de Jordanie, le chef de l’Etat a pris part, en ...

AGCSenacip Accueil » Politique » Elections locales : la CENI trouve raisonnable le montant de la caution Elections locales : la CENI trouve raisonnable le montant de la caution

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a qualifié de raisonnable le montant ...

Les Etats-Unis dotent l’armée guinéenne d’un laboratoire de langue anglaise

Dans le but de créer un environnement plus propice à l’apprentissage de ...

Vers la fin de la grève des enseignants ?

S’achemine-t-on vers la fin de la grève qui paralyse le secteur de ...