Accueil / economie / Electricité : l’agence EDG de N’Zérékoré va en guerre contre les mauvais clients

Electricité : l’agence EDG de N’Zérékoré va en guerre contre les mauvais clients

C’est une véritable de croisade que l’agence de N’Zérékoré de la société d’électricité de Guinée (EDG) vient de lancer contre ses mauvais clients, a constaté Guinéenews à travers sa rédaction locale.

Depuis quelques jours, des agents d’EDG sont déployés sur le terrain pour une double mission, débrancher tous ceux qui se sont abonnés de façon frauduleuse mais aussi et surtout les mauvais clients qui refusent de payer la facture.

«Nous avons demandé à nos agents de couper tous ceux qui ne sont pas en règle. C’est-à-dire, des gens qui refusent de payer la facture et ceux qui sont branchés clandestinement. C’est une façon de les amener à régulariser leurs situations », nous a confié Koly  Zogbélémou, responsable technique de l’agence EDG de N’Zérékoré.

Et d’ajouter : « il faut que les gens payent leurs factures parce que le carburant coûte extrêmement cher aujourd’hui. Ce sont des groupes qui tournent et qui consomment beaucoup de carburant. Alors, si les factures ne sont pas payées, nous ne serons pas en mesure de faire fonctionner ces groupes. Tout le monde aime avoir le courant, mais quand il s’agit de payer la facture, on refuse. Ils pensent que c’est gratuit et il y en a même qui disent que c’est pour le gouvernement. Mais, si on ne paye pas la facture, comment nous on peut avoir le carburant ? C’est pourquoi nous avons décidé de mener cette opération.»

Poursuivant, il reconnait néanmoins qu’il y a certains qui viennent volontairement pour s’acquitter de leurs obligations.

«Il faut reconnaître qu’il y a certains clients qui viennent volontairement pour payer leurs factures. D’autres, s’ils ne reçoivent pas les factures viennent jusqu’au bureau pour demander. Ce sont des gens que nous sollicitons », dit-il.

Pour terminer, le responsable technique de la guinéenne d’électricité de N’Zérékoré demande à la population d’être vigilante par rapport aux branchements clandestins.

«Je demande à la population de N’Zérékoré d’être vraiment vigilante. Il ne faudrait pas que n’importe qui branche les clients dans les quartiers. Ce sont les travailleurs d’EDG qui sont habilités à brancher les gens. Donc, si vous voyez quelqu’un au poteau et qui n’est pas de nous, il faut l’empêcher de travailler ou nous informer. Il y a eu pas mal d’incendies et nous sommes toujours accusés à tort », a conseillé Koly Zogbélémou.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Economie : Les établissements publics administratifs (EPA) vus par un ministre

Au cours de la cérémonie de lancement de la revue annuelle des ...