France: le gouvernement fait sa rentrée politique


Une rentrée très politique avant d’entrer dans le vif du sujet. Après deux semaines de vacances, les membres du gouvernement se réunissent pour le premier conseil des ministres d’une année 2019 qui s’annonce cruciale dès le mois de janvier avec la mise en place du prélèvement à la source et le coup d’envoi du grand débat national, réponse à sept semaines de crise des Gilets jaunes. Déterminés à relancer les réformes après la tempête, Emmanuel Macron et Édouard Philippe vont donc fixer les priorités des premiers mois de 2019 lors du conseil des ministres, suivi d’un séminaire gouvernemental mercredi. Comme le veut la tradition, les membres du gouvernement se réuniront dans la matinée au ministère de l’Intérieur, place Beauvau, avant de rejoindre à pied l’Élysée, tout proche, pour tenir leur premier conseil de l’année.

« Au travail » et « déterminé »

À la veille du premier conseil des ministres de l’année, Édouard Philippe s’était déjà rendu jeudi dans le Val-d’Oise pour vérifier en personne l’application des mesures économiques et sociales entrées en vigueur le 1er janvier. « C’est important de concevoir des dispositions nouvelles et de les faire voter, mais c’est peut-être plus important de venir voir comment elles s’appliquent » et d’avoir « le ressenti des Français au moment où elles entrent en application », a expliqué le Premier ministre à Viarmes, petite ville située à une trentaine de kilomètres de Paris. « C’est l’art de l’exécution », selon lui.

reagissez