Qui était Saint Sylvestre, pape inconnu célébré le 31 décembre ?

Au IVe siècle pendant le célèbre concile de Nicée, il fut canonisé mais bien vite oublié, faute de sources plus nourries. Sa destinée, insérable de celle de Constantin, premier souverain romain à tolérer puis à épouser la foi chrétienne, fut éclipsée par la notoriété de l’empereur.

Que fête-t-on le 31 au soir? La fin d’une année de labeur et le début d’une année de bonheur, hasardera-t-on. Ou la bonne occasion de nocer et de faire la bringue jusqu’au bout de la nuit. Saint Sylvestre, 33e pape de l’Église catholique, pourrait être le saint patron des fêtards. Mais parce qu’il faut rendre à Dieu ce qui est à Dieu, qui était Saint Sylvestre?

Selon la tradition catholique, le romain Sylvestre brille d’abord en protégeant un certain Timothée, un ardent défenseur de la foi chrétienne qui meurt martyr. Alors que le préfet romain menace Sylvestre, à son tour, pour avoir caché la dépouille de Timothée, il lui aurait répondu: «Insensé, c’est toi-même qui, cette nuit, vas rendre compte à Dieu». Le dignitaire romain, frappé du courroux céleste, serait mort dans la nuit, étouffé par une arête de poisson. Un soir de réveillon? Le canon ne le dit pas.

reagissez