Guinée : les associations de presse interpellent les autorités à s’acquitter de la subvention annuelle accordée pour l’année 2018

Les associations professionnelles des médias privés interpellent les autorités compétentes à s’acquitter de la subvention annuelle accordée à la presse privée au titre de l’année 2018.

Elles l’ont fait savoir au cours d’une rencontre tenue ce mercredi, 26 décembre 2018 à Conakry.

Dans leurs communications, les présidents de ces institutions ont indiqué cette subvention permettra de pouvoir, plus particulièrement, recouvrir les 212 millions de dettes cumulées de la Maison de la Presse qui est sous menace de fermeture.

Pour le président du conseil d’administration et président de l’Association Guinéenne de la Presse Electronique (AGUIPEL), Amadou Tam Camara, cette subvention annuelle accordée à la presse privée a été budgétée à l’Assemblée Nationale, ce qui justifie sa base légale et judiciaire, alors  son  non-paiement serait paradoxal et engendrerait d’innombrables conséquences, notamment sur la maison de la presse qui ne puisse couvrir ses charges, c’est-à-dire les conférences qui se tiennent ne génèrent pas suffisamment de revenus pour couvrir les charges mensuelles.

<<Les revenus tournent autour de 15 millions par mois en moyenne, rien que le loyer est de 20 millions>>.

Poursuivant, Amadou Tam Camara a expliqué qu’ils ont mené toutes les démarches possibles auprès des autorités sans succès, donc qu’ils seront tenus obligés de vouloir envisager des mesures radicales.

bcmedia

reagissez