Concert Vegedream à Conakry: des révélations surprenantes!

Vegedream s’est produit le week-end dernier à Conakry devant des milliers de spectateurs déversés sur l’esplanade du palais du peuple. Un spectcale en souffrance qui était à deux doigts de virer au fiasco n’eut été l’audace de certains renforts.

Après donc cet événement, place aux révélations!

Ce concert ayant défié en terme d’afluence, aurait échappé à certaines exigences administratives. Ce qui vient une nouvelle relancer le débat sur l’aspect négligence voir incompétence de certains promoteurs culturels du pays.

« Ce concert n’était pas autorisé », oui, nous apprend  l’agence guinéenne de spectcales censée de reguler et veiller au bon déroulement des spectcales vivants en Guinée.

Selon nos informations reçues, « le fond de dossier de la jeune structure 4 CANTONS aurait été déposé à seulement une semaine de l’évènement ». Le pire, est qu’aucune réunion et similation sécuritaire n’auraient été officiellement observées en amont. Ce qui serait aux yeux de la loi, une violation flangrante dans les procédures d’organisation de spectcales vivants en Guinée.

Une question reste posée. Si ce concert n’était pas autorisé pour dit-on, négligence sécuritaire, alors, qu’avait fait l’AGS pour empêcher la tenue de l’évènement?

Rappelons que lors de ce concert qui a mis en scène la nouvelle star du rap français, a connu des incidents majeurs, le public gazé, des projectiles jétés et certains spectateurs s’étaient évanouis. Ce qui a provoqué du coup, une panique totale à un moment.

A quand les réformes dans le monde du showbiz guinéen?

Syta pour Afroguinée

reagissez