leguineen
Image default
politique

Journée « ville morte » : Deux jeunes tués à Wanindara, la barre de 100 victimes atteinte

Deux jeunes ont été tués par balles, ce mercredi 7 novembre 2018 dans le quartier Wanindara dans la commune de Ratoma en haute banlieue de Conakry.

Il s’agit de Baïlo Diallo et Alimou tués dans les environs de 19 heures à Wanindara mosquée en marge des violences de la journée ville morte de l’opposition .

Certaines sources accusent les forces de sécurité d’avoir tiré sur les jeunes, tandis que d’autres portent la responsabilité à «des bérets qui étaient de passage dans un véhicule».

Une troisième personne a été grièvement blessée et se trouverait dans un état critique.

C’est deux assassinats rallongent à 100 le nombre des victimes de la répression des manifestations politiques depuis 2011.

reagissez

du meme auteur

États-Unis : pourquoi les «Midterms» risquent de tout changer pour Donald Trump

Daouda Sylla

Cent jours de Kassory à la Primature : des incohérences et des échecs banalisés

kaba

Possible Hack Of Third-Party Tools Affects Binance Exchange Users

kaba

Massacre du 28 septembre : l’UFR exige la tenue rapide d’un procès

kaba

Présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l’opposition

Daouda Sylla

Session ordinaire de l’INIDH : l’institution décline ses perspectives

kaba