leguineen
Image default
international politique

Elections aux Etats-Unis: en Floride, la satisfaction des deux camps

Les démocrates ont pu reprendre la majorité à la Chambre des représentants, ce dont se félicitent les militants sur le terrain. Mais c’est aussi un sentiment de victoire qui domine chez les électeurs républicains, puisque le Sénat a résisté à la « vague bleue ». Notamment en Floride.

Avec notre envoyée spéciale à Miami et Pembroke Pines, Stefanie Schüler Contredisant encore une fois de plus les sondages, le Sunshine State a préféré les candidats républicains pour le poste de gouverneur et pour le siège au Sénat. A la soirée électorale des républicains à Pembroke Pines, même les militants conservateurs n’en revenaient pas. « C’est irréel. À vrai dire, je n’étais pas très optimiste. Je pensais que Gillum et Nelson allaient gagner. Mais ce n’est pas ce qui se passe ».

Tout le monde est d’accord : la stratégie clivante de Donald Trump, si décriée par le parti démocrate et par une partie de l’opinion publique, était la bonne. « Au Sénat : nous gagnons ! Les postes de gouverneurs à travers tous les États-Unis : nous gagnons ! Donald Trump est un champion ! Que Dieu bénisse l’Amérique et le président Donald Trump. Il a rendu aux Etats-Unis et la sécurité et la grandeur ! »

Et lorsqu’on demande à un sympathisant républicain qui est Ron DeSantis, le nouveau gouverneur de Floride ? « Ron DeSantis est un conservateur ardent. Et c’est tout ce qui compte ». Ce soir-là à Pembroke Pines les militants républicains sont si confiants dans l’avenir que même la victoire des démocrates à la Chambre des représentants ne leur fait guère peur.

« Même avec une majorité démocrate à la Chambre, ce sera très difficile pour eux d’imposer leur agenda politique. La seule chose dont ils seront capables, c’est de lancer, par envie de revanche, des procédures de destitutions, des enquêtes. Ils ne feront que courir partout pour essayer d’avoir Trump. Et ça ne rendra Trump que plus fort. Donc dans deux ans… devinez qui ? C’est Trump qui va gagner ».

Les attentes des électeurs démocrates

Du côté des militants démocrates de Floride, la défaite de leurs candidats Bill Nelson et Andrew Gillum est un coup dur. Mais en revanche, la reprise de la Chambre des représentants à l’échelle nationale est une victoire et les électeurs se réjouissent de voir leur parti en position de jouer les « contre-pouvoirs ».

« Aux États-Unis, nous avons un très bon système d’équilibre et de contrôle des pouvoirs. Mais ces dernières années, les républicains n’ont pas été contrôlés, car ils occupent les trois branches du gouvernement. Mais maintenant c’est nous qui allons occuper l’une de ces branches ».

Le contrôle de la Chambre permettra aux démocrates un certain nombre d’actions. « Ils vont pouvoir lancer leurs propres enquêtes. Dans le passé, le comité de la Chambre était présidé par ce gars, Nunes. Non seulement qu’il défendait le président, mais en plus il l’informait de tout ce qui se passait ».

« Dans les mois à venir, nous allons certainement voir également apparaitre des procédures pour destituer Trump, c’est certain. Ils avaient déjà envie de le faire, mais maintenant ils sont en mesure de le faire. Même si cela n’aboutira pas. Mais ça serait chouette si la procédure était approuvée par la Chambre. Ensuite elle mourra bien sûr au Sénat. Mais je pense aussi que les démocrates vont introduire et approuver un bon nombre de lois. Ainsi ils peuvent montrer qu’ils sont capables, et du coup gagner davantage de voix et même la Maison Blanche ».

Rfi.fr

reagissez

du meme auteur

Threat of nuclear catastrophe ‘at highest level since Cold War’

kaba

Bernie Sanders hits the trail again, this time to fight GOP tax bill

kaba

Crypto Market Slightly Grows, Some Altcoins In The Red

kaba

Mali: Alpha Condé à Bamako pour la célébration de l’an 58 de l’indépendance

kaba

Création de l’ADAZ et retour de la DGP: ces décrets qui dépouillent certains ministres

kaba

Aboubacar Sylla répond à Cellou Dalein: «la concession du port n’est pas comme Friguia définitivement vendue à Rusal»

kaba