leguineen
Image default
international politique

Côte d’Ivoire : « Il n’y a pas de rupture entre Alassane Ouattara et moi », assure Henri Konan Bédié

Alors que le dialogue direct entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié est rompu depuis de longues semaines, le président du PDCI assure dans une interview accordée le 26 novembre au quotidien « Nouveau Réveil », qu’ « il n’y a pas de rupture » entre les deux hommes.

Leur dernière rencontre remonte au 8 août et n’avait pas été des plus chaleureuses. Depuis, le dialogue direct entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié est rompu, malgré les nombreuses tentatives de médiation. Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) refuse pour autant de parler de « rupture ».

Dans une interview accordée au Nouveau Réveil (quotidien pro-PDCI) le 26 novembre, l’ancien chef de l’État revient les raisons qui l’ont amené à refuser d’intégrer le parti unifié, RHDP. Il déclare notamment avoir remis à Henriette Diabaté et Kandia Camara, respectivement présidente et secrétaire générale du RDR, toutes deux reçues le 6 juillet à Daoukro, des documents qui « comportaient les réserves du PDCI sur les dispositions transitoires du projet des statuts du parti unifié RHDP. Cette réserve précisait, à juste titre, la nécessité de maintenir le RHDP sous forme d’un groupement politique, conformément à la loi de 1993 relative aux partis et aux groupements politiques. Cette loi n’autorise pas la fédération des partis politiques, comme stipulée dans l’article 40 du projet des statuts du parti unifié. À ce jour, aucune suite n’a été donnée à cette réserve », dit-il.

AU PDCI, NOUS SAVONS CE QUE NOUS VOULONS ET OÙ NOUS ALLONS

Rappel à l’ordre des membres pro-RHDP

Henri Konan Bédié se montre particulièrement véhément à l’encontre de ceux au sein de son parti qui tentent de sauver l’alliance avec le RHDP. Dans une pétition publiée le 22 novembre, des élus et cadres du PDCI l’appelaient notamment à revenir sur sa décision et à reprendre les négociations. « Cette affaire est une arnaque pour se maintenir à un poste. Nous, au PDCI, nous savons ce que nous voulons et où nous allons. J’opposerai une fin de non-recevoir à cette pétition ainsi qu’à ses signataires », a-t-il déclaré.

JA

reagissez

du meme auteur

Here’s Why Your Salad May Not Be The Most Healthy Meal

Mamoudou Condé

Traditional Markets Nosedive, Following Bitcoin’s Own Slump Below $7k

Mamoudou Condé

Déguerpissent de Kaporo Rails: plus de 4436 personnes sont visées par la mesure

Mamoudou Condé

EU’s Proposed Digital Tax Doesn’t Apply to Fintech Activities: Expert Take

Mamoudou Condé

Banten’s Sawarna: A Hidden Paradise Facing The Indian Ocean

Mamoudou Condé

Le président du Gabon, Ali Bongo, hospitalisé à Riyad

Daouda Sylla