Bah Oury appelle à la retenue après le lynchage d’un militaire à Bambeto

Le dirigeant du mouvement le Renouveau déplore le lynchage du capitaine Vivien Gérard du Bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA) vendredi à Bambeto par des jeunes surexcités en marge des funérailles d’une victime des manifestations politiques de l’opposition. Bah Oury appelle au calme et à la retenue.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale, préoccupé par la recrudescence des violences en Guinée, déplore l’agression d’un militaire par une foule excitée  lors des funérailles d’une des victimes des manifestations à Wanindara.

Bah Oury en appelle au sens des responsabilités de chacun et à la retenue, assurant que la sécurité des personnes et leurs biens doit primer pour l’intérêt du pays.

VisionGuinee.Info

reagissez