Installation des exécutifs communaux: le RPG dénonce un manque de cohésion en son sein

Le RPG Arc-en-ciel traverse une crise autour de la désignation des candidats pour la tête des différentes mairies du pays. Les responsables du parti l’ont avoué ce samedi 6 septembre 2018 au cours de l’Assemblée générale hebdomadaire de leur formation politique.

Au nom de ses pairs, Abdourahmane Seinkoun Camara député uninominal de Kissidougou et membre du bureau politique national du RPG Arc-en-ciel a invité les élus du parti à privilégier l’intérêt général de leur formation politique.

« Nous avons de problèmes d’ego, de mésentente, de problèmes de défense d’intérêt personnel au niveau de plusieurs communes. Malheureusement, c’est une réalité. La cohésion manque. Nous devons privilégier l’intérêt général du parti. On peut élire quand c’est le maire de la commune mais si dans une commune, il y a huit candidats, comment on pourra faire gagner notre parti?”, s’est-il interrogé.

Et le député de Kissidougou de poursuivre: “C’est l’occasion pour nous ici aujourd’hui, de faire appel à tous les militants et responsables du parti qui sont des conseillers au niveau des municipalités et qui doivent élire leur maire pour qu’ils acceptent de privilégier les intérêts du parti sur les intérêts personnels des uns et des autres”.

Avant de terminer, il a lancé un appel solennel à tous les conseillers élus sous la bannière du RPG Arc-en-ciel et alliés de se donner la main et d’accepter cet appel du parti.

“Bientôt, nous procéderons à l’installation de ces mairies. Il faut que ce message soit entendu, divulgué au niveau de toutes préfectures », conclut honorable Seinkoun Camara.

reagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.