leguineen
Image default
economie

Tougué: flambée généralisée des prix sur les marchés

Suite à l’augmentation du prix du carburant à la pompe à 10 mille francs, le litre, l’inquiétude des populations va grandissante. Des communiqués ont  été diffusés sur certains médias pour annoncer la stabilité des prix de certains  produits dont le ciment et le riz. Selon un constat fait par la rédaction  locale de Guineenews, cette mesure n’est pas respectée à Tougué.

Au marché central, le prix du riz et du ciment a grimpé. Pour le riz, les prix qui variaient entre 250 mille à 300 mille, se négocient actuellement entre 265 mille et  320 mille, selon la  qualité.

S’agissant du ciment, la tonne qui était vendue à 1million 700 mille, s’obtient désormais à 1 million huit cent mille sans compter les frais de manutention.

Face à cette augmentation, notre rédaction à rencontré Thierno Ousmane Kalifako, l’un des fournisseurs de riz et ciment. A l’en croire, les prix de ces produits ont tous augmenté. C’est pourquoi, justifie-t-il, leurs prix ont aussi connu des augmentations à la vente au niveau de Tougué.

Le mal, regrette Abdoulaye Baldé, c’est que même les quantités de ciment et de riz stockées bien avant l’augmentation du prix du litre d’essence ont connu une hausse.

D’autres citoyens souhaitent que l’État revienne sur le prix du litre d’essence à 8000 FG s’il veut soulager les populations.

A ce jour, la question qui se pose est de savoir si l’association des cimentiers et celle des consommateurs ont fait leur communiqué pour calmer les citoyens ou si l’augmentation des prix est une initiative des commerçants ?

reagissez

du meme auteur

N’Zérékoré: démarrage des travaux de reprofilage des voiries urbaines

kaba

Scandale de la concession du Port : le RPG vole au secours d’Alpha Condé et rassure le peuple

kaba

Siguiri: les nouveaux bitumes raclés par l’eau de pluies

kaba

Boffa: baillé contre 37 millions, le port négrier de Domingna repris aux Chinois !

kaba

Affaire concession du port aux turcs: voici ce qui est reproché à Cheick Touré (Avocat)

kaba

Dossier BSGR : IST et Bangoura attendent toujours l’exécution de l’arrêt de la Cour de la CEDEAO

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.