leguineen
Image default
economie

Siguiri: les nouveaux bitumes raclés par l’eau de pluies

Les premières couches de bitume mises il y a à peine cinq jours sur l’axe routier Bouré Gare-Carrefour Famak, dans la commune urbaine de Siguiri, ont été raclées par des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville la nuit dernière.

Pour les populations riveraines, cette soudaine dégradation du bitume est sans doute la conséquence de la mauvaise qualité du travail fait par GUITER, la société adjudicataire du marché. Faux, rétorque l’entrepreneur de la société qui dirige les travaux sur le terrain. Celui-ci accuse plutôt l’occupation anarchique des caniveaux.

« Les gens ont occupé la voie de l’eau avec les bars café et petits commerces. C’est pourquoi l’eau couvre le bitume et détruit. Quand nous étions en train de travailler, on n’a pas vu ces caniveaux… En plus, ce n’était pas dans notre contrat », réplique Aboubacar Sylla, le chef du projet de bitumage.

En attendant, les travaux de colmatage sont en cours et les occupants sont sommés de quitter les lieux. Aujourd’hui, cette situation vient relancer les débats sur la qualité du travail exécuté, de l’expertise des entreprises  locales sans oublier la moralité des services chargés du suivi de ces travaux de bitumage sur le terrain tant à Conakry et à l’intérieur du pays.

 

reagissez

du meme auteur

La FESABAG demande la libération de Cheick Touré et menace d’user des moyens légaux

kaba

Marche de la société civile: un impressionnant dispositif sécuritaire au Rond-point de la Tannerie

kaba

Affaire 9 millions de dollars bloqués à Dakar: le ministre Mamy dément les accusations et porte plainte

kaba

Justice – Guinée : le projet de la loi anti-corruption validé

kaba

Conakry renoue avec l’obscurité en fin d’année 2017 : Des citoyens réagissent !

kaba

Concession du port aux Turcs: le contrat fera perdre à la Guinée 41 millions USD (DAF suspendu)

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.