Le siège du SLECG vandalisé par des « loubards »

Le siège du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a été vandalisé très tôt ce mercredi 8 août 2018 à Donka, dans la commune de Dixinn, à Conakry.

Ce matin, les portes du siège du SLECG ont été défoncées, des vitres, des machines ont été cassées. Et des documents ont été dérobés, selon le camp d’Aboubacar Soumah.

Sur sa page Facebook, le SLECG version Aboubacar Soumah accuse « des loubards à la solde » de Kadiatou Bah, Secrétaire générale de l’autre camp d’avoir commis ce vandalisme.

reagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.