leguineen
Image default
Arts et Cultures

Distinction: Sékouba Bambino s’adjuge le prestigieux Prix «Nuits d’Afrique’’ pour la Francophonie»

Le jury mis en place à l’effet de désigner le lauréat du prix  des ‘’Nuits d’Afrique pour la Francophonie’’, dans son édition de 2018 a rendu son verdict vendredi 20 juillet à Montréal, au Canada. (crédit-photo: compte facebook de Bambino)

C’est le guinéen Sékouba Bambino Diabaté qui se l’est adjugé à la faveur d’une cérémonie rehaussée de la présence de Mme le maire de Montréal, Giuliana Fumagali, du Représentant de l’Ambassadeur de Guinée au Canada et de plusieurs invités de marque, réunis autour du directeur dudit festival, Aladji Touré.

Un sacre  qu’il reçoit juste deux mois après avoir été désigné par  l’agence onusienne pour l’Enfance, l’Unicef comme un de ses Ambassadeurs pour l’Enfance. C’était précisément au mois de mai dernier.

Sur sa page Facebook, l’heureux récipiendaire, au nom de la Guinée, de sa famille et de l’ensemble des artistes guinéens, exprime toute sa satisfaction et remercie la mairie de Montréal, la Francophonie et le festival ‘’Nuits d’Afrique’’ pour la Francophonie qui l’a gratifié du précieux sésame.

«Ce prix de la Francophonie qui m’a été remis à travers Mme la maire de Montréal est un prix que je dédie à ma regrettée mère qui m’a donné la vie et qui est ma source d’inspiration dans la musique et à mes admirateurs à travers le monde », mentionne l’enfant de Siguiri, une localité située au nord-est de la capitale Conakry.

Depuis sa création, le prix ‘’Nuits d’Afrique pour la Francophonie’’ récompense les artistes au rayonnement international, avec une vision orientée vers le rassemblement des peuples au sein de la Francophonie, à travers sa musique.

   

reagissez

du meme auteur

Culture : le cinéma guinéen chute, alerte le Secrétaire général de la FEPACI)

kaba

Culture : le Directeur Artistique du Festard18 est Connu (Communiqué)

Daouda Sylla

dédicace du livre de Dr Moustapha Koutoub Sanoh au CCFG en vidéo

kaba

Labé: élèves et autorités boudent la bibliothèque préfectorale

kaba

Littérature : Zeinab Koumanthio Diallo ressuscite sa défunte homonyme dans un livre

kaba

FODÉ BARO | Tolerance

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.