leguineen
  • Home
  • en continue
  • Cellou à propos des critiques sur le compromis politique : « Lorsque le voleur et la victime du vol tombent d’accord… »
en continue

Cellou à propos des critiques sur le compromis politique : « Lorsque le voleur et la victime du vol tombent d’accord… »

À l’occasion de l’assemblée générale de l’UFDG ce samedi 11 août, Cellou Dalein Diallo en a profité pour expliquer à ses militants le bien fondé de l’accord politique intervenu ce mercredi 08 août, après une impasse qui a duré un peu plus de six mois. Un accord obtenu à la veille de la manifestation que les opposants comptaient organiser le jeudi 09 août sur l’autoroute Fidel Castro.

En réponse aux nombreuses critiques dont celles de son ancien allié politique de 2010 et 2013, Sidya Touré, Cellou Dalein déclare n’être en bataille rangée qu’avec le RPG qu’il accuse d’avoir détourné le vote de ses militants.

« Cet accord fait l’objet de quelques critiques non fondées. Lorsque le voleur et la victime du vol se retrouvent pour dire je te rends ça et toi aussi tu abandonnes ça, on se met d’accord, on a accepté de récupérer une partie du butin et on a renoncé à une partie. C’est ça la vérité. On ne va pas vous dire autre chose qui n’est pas la vérité. Nous nous sommes mis d’accord. Dire que les protagonistes se sont retrouvés, nous avons dit voilà ce qui nous a été volé. On nous a volé à Dixinn quatre sièges, trois à Matam, cinq à Dubreka, cinq à Kindia. Nous demandons que ces sièges nous soient rendus et les quartiers dont on avait perdu le contrôle par le fait de la fraude nous soient restitués. Ils ont dit non on va faire un compromis politique. On nous a rendu tous les quartiers, toutes les communes rurales. On a dit pour les communes urbaines, on va aller au vote. Voilà ce qui s’est passé. Mais nous n’avions pas de conflits avec un autre parti. Aucun autre parti ne nous a volé. C’est le RPG qui, en manipulant les CACV, avait retiré à l’UFDG des sièges. Ce n’est pas un autre parti. Nous n’avions pas de plaintes contre l’UFR, contre le PUP, contre le PEDN. Et tous les sièges qui nous ont été enlevés ont été attribués au RPG. Donc si les deux se retrouvent pour dire je te rends ça et ça, et le reste tu abandonnes pour qu’on sorte de la crise, nous avons, en votre nom, accepté. »

Il a également rappelé à ses militants l’enjeu auquel le parti fera face dans les prochains jours qui est celui de prendre le contrôle des différentes mairies de la capitale notamment Dixinn, Matoto et Matam.

reagissez

du meme auteur

Le sermon « caustique » d’Alpha Condé contre les sages et responsables du RPG à Faranah

kaba

Viol sur mineur à Diountou (Lélouma) : un jeune chauffeur détenu par la police

kaba

Alpha Condé : ‘’J’ai dit au Premier ministre…’’

kaba

kaba

Crise socioéconomique : l’appel de Kiridi Bangoura aux Forces sociales et au syndicat

kaba

Travaux Publics : Moustapha Naite démarre sa retraite à Coyah par les urgences

kaba

Vers la fin de la grève des enseignants ?

kaba

Le SLECG d’Aboubacar Soumah quitte l’USTG

kaba

ÉLECTIONS COMMUNALES DE 2018 : NOUS NE DEVONS PAS NOUS TROMPER DE COMBAT (PAR IBRAHIM KALIL DIALLO)

kaba

Le quotidien des agents, les agissements des conducteurs, les accidents en rase campagne, le patron de la gendarmerie routière à cœur ouvert (Interview)

kaba