leguineen
Image default
en continue

Accord politique: les conseils communaux bientôt installés

Après l’obtention d’un accord politique autour du contentieux électoral, il a été annoncé, ce mardi 14 août, au sortir de la 25e réunion du Comité de suivi du dialogue politique de l’installation des conseils communaux.

Le président du groupe parlementaire le Rpg Arc-en-ciel, l’honorable Amadou Damaro Camara s’est félicité de l’ambiance qui a marqué la rencontre. «Le Comité de suivi a pris acte des avancées dans l’accomplissement des points de l’Accord politique. A savoir la loi sur la Ceni qui a été votée et probablement elle va sortir de la Cour constitutionnelle. Il y a eu des provisions pour les indemnisations. Nous sommes très avancés sur l’étude des listes déposées au niveau du Comité. Nous prenons acte des Accords signés entre l’opposition républicaine et la mouvance présidentielle sur le contentieux électoral qui est donc terminé».

Concernant la libération des prisonniers politiques et l’indemnisation des victimes des pillages pendant les manifestations, le député Cellou Baldé de l’UFDG a fait savoir que «des recommandations ont été faites également au ministre de l’Administration du territoire d’adresser une correspondance au ministre de la Justice pour la libération des prisonniers politiques pour solliciter que cela soit fait avec diligence. Il a été recommandé d’adresser une autre correspondance au ministère du Budget en ce qui concerne l’inscription d’une ligne dans le budget dans la loi de finance rectificative qui est en train d’être examinée concernant le volet indemnisation acté dans l’accord politique».

Citant les acquis, entre autres, la loi sur la Ceni, l’ouverture des travaux d’audit du fichier électoral et la redynamisation des prescriptions budgétaires pour les indemnisations, le ministre de l’Administration du territoire, Boureima Condé par ailleurs président du Comité de suivi, rappelle qu’en ce qui concerne la libération des prisonniers, une requête va être adressée à la justice «avec doléances et non avec des injonctions». «Le Comité de suivi a fait un long chemin , mais tout n’est pas fini. Il reste aujourd’hui la Haute cour de justice. Dans les deux prochains jours nous irons sur le terrain pour mettre les conseils communaux en place».

Après 6 mois de contentieux électoral, le ministre s’est réjoui qu’une solution soit enfin trouvé par les acteurs politiques. «Beaucoup d’eau a déjà coulé sous le ponts, mais la Guinée reste ce qu’elle a toujours été, une nation de paix, de cohabitation pacifique et d’unité nationale».

reagissez

du meme auteur

Justice : le dossier des 11 présumés criminels, dont 3 militaires, reporté au 07 août

kaba

Début de fermeture des radios privées pour non-paiement de la redevance

kaba

Tueries de Zogota: l’ONG MDT porte plainte contre la société minière Valé-BSGR

kaba

Cambriolage à la radio Renaissance: 68 millions et des ordinateurs emportés

kaba

Trafic de drogue : 18 ans de prison requis contre un nigérian à Conakry

kaba

Alpha Condé à Kissidougou pour l’inauguration d’une route et d’un marché

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.