leguineen
  • Home
  • Société
  • La grève du syndicat boycottée à Labé: un syndicaliste s’attaque aux travailleurs
Société

La grève du syndicat boycottée à Labé: un syndicaliste s’attaque aux travailleurs

 « IL Y A DES TRAVAILLEURS HYPOCRITES»

Depuis le lancement de la grève générale de l’inter-centrale syndicale CNTG – USTG pour dénoncer la hausse du prix du carburant à la pompe qui est passé de 8 mille à 10 000 GNF, nombreux sont des services administratifs de la ville de Labé qui ignorent le mot d’ordre. Face à ce constat de boycott, le syndicat menace de sévir contre ces travailleurs qu’il qualifie «d’hypocrites».

Rencontré par Guinéenews,  le Secrétaire général de la section régionale de la CNTG, El hadj Lamine Sangaré s’insurge contre cette attitude des travailleurs.

«Vous savez dans des conditions comme celle-ci, on va tirer les leçons et prendre acte… Parce qu’il y a des travailleurs hypocrites qui veulent à tout moment préserver leurs postes. C’est des incapables qui veulent se cacher pendant que toute la nation et tous les travailleurs sont en souffrance. Donc nous prenons acte et à partir de demain, ces gens-là vont être dénoncés parce qu’ils viennent nous dire ils sont avec nous et repartent vers le gouverneur pour dire il y a ceci ou cela. Nous sommes menacés si vous ne nous aidez pas… Voyez leur hypocrisie», dénonce-t-il.

En plus de cela, le syndicat reste confronté à d’énormes difficultés sur le terrain. « De peur qu’il y ait des brigandages, il est demandé à tout le monde d’observer le mouvement. Mais il y a des éléments isolés qui essaient de perturber tant au niveau des transports qu’au niveau du commerce. Nous avons peur qu’il n’ait des brigades sous le label du syndicat. Vraiment, c’est des éléments isolés qui essaient de faire perturber le mouvement et on voit même des éléments de nos équipes qui se font agresser par certains. Donc, on est vraiment coincé. Mais pour le moment, on arrive à juguler et faire comprendre aux uns et aux autres qu’ils doivent passer par l’information et la sensibilisation pour rappeler tout le monde à l’ordre »,  conclut El hadj Lamine Sangaré.

reagissez

du meme auteur

Tougué : Les conducteurs de taxi-moto dotés enfin d’un bureau

kaba

Son ex-mari engage des malfrats pour l’expulser de son domicile

kaba

«Il faut faire en sorte que le pays ne bascule pas dans des extrêmes», alerte l’UFR

kaba

Kankan : La radio Nourdine Fm fermée par des policiers

kaba

Employabilité: 100 jeunes initiés à l’entrepreneuriat par le projet BoCeJ

kaba

Siguiri: le jeune brûlé vif à Kolénda est un caporal-chef des Conservateurs de la nature

kaba

Tentatives de récupération du mouvement social : Les forces sociales soutenues par Dalein (Analyse)

kaba

Des agents de santé et des relais communautaires de Daralabé et Sanoun à l’école de la santé communautaire

kaba

Faranah : Crise de poisson sur le marché

kaba

Insécurité : Une élève fusillée à son retour d’un vin d’honneur, à Mamou

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.