leguineen
  • Home
  • politique
  • En colère, des travailleurs de Henan Chine bloquent les travaux de concassage, à Siguiri
politique

En colère, des travailleurs de Henan Chine bloquent les travaux de concassage, à Siguiri

La société Henan Chine est en discorde avec la communauté de la sous préfecture de Bidika Franwalia située à quarante cinq kilomètres de la commune urbaine de Siguiri, poussant les travailleurs à bloquer les travaux de concassage depuis quelques jours. Tel est le constat fait par Guinéenews© sur place lundi 9 juillet 2018.

En effet, cette société chinoise en charge de l’exécution du bitumage de la route Siguiri Centre-Kintinian est actuellement en discorde avec la communauté de la sous préfecture de Franwalia où se déroulent les travaux de concassage afin d’obtenir du granite pour l’exécution des travaux de bitumage. Cette mésentente a poussé les communautés a bloquer les travaux de concassage sur la montagne de « Kourouninkédjou ».
En outre, la non satisfaction de certaines conditions des fils de la sous préfecture de Franwalia employés dans cette société chinoise dans le développement de la localité serait la cause.
« Nous avons demandé à cette société de gratter la route qui mène Franwalia à Kintinian, elle a émis un refus catégorique face à ça alors que c’est notre zone qui est exploitée. Pourquoi ne pas nous faire cette faveur », a affirmé Ibrahima Tass Camara, le porte-parole de la communauté.
Un travailleur de cette société, nous indique les conditions précaires de travail auxquelles ils sont soumis. « Sur notre chantier ici, il n’y a pas de douche, ni d’eau potable. Le lien entre nous les travailleurs et la société est flou, c’est un contrat non garanti. Ensuite, nous travaillons avec un salaire précaire dont 2500 GNF par heure et si tu tombes malade, tu es renvoyé sans condition. Tous ces problèmes nous ont poussés à aller en grève », a déclaré   Minata Mamady Diaby.
Citée dans ce dossier, nos maintes tentatives de joindre la société Henan Chine ont été vaines.
Depuis plus de 3 jours, les travaux sont aux arrêts sur le chantier de concassage et un service minimum est assuré par les travailleurs. Par ailleurs, selon un travailleur contacté par Guinéenews©, plus de 4000 tonnes de granite ont été concassées sur ce lieu.
Nous y reviendrons….
reagissez

du meme auteur

Fraudes électorales : Se disant victime, l’UFR pense à soigner « le mal »

kaba

Banten’s Sawarna: A Hidden Paradise Facing The Indian Ocean

kaba

Woman Shares Transformation A Year After Taking Up Running

kaba

Convention du port, affaire 21 millions de la BCRG, loi sur la CENI, Kaporo Rails : le ras-le-bol de Dalein!

kaba

Transhumance politique : Une nouvelle orientation se dessine-t-elle pour Aliou BAH ?

kaba

Overeating Healthy Food Is As Bad As Eating Junk Food

kaba

Parlement : Holomo Koni Kourouma rejoint le groupe parlementaire de l’Ufdg

kaba

Convoqué par la Dcpj, Soriya Bangoura réagit…

kaba

Rupture, touche Kassory, ministres sans voiture de commandement, les coulisses du 1er Conseil interministériel

kaba

Début des travaux du pont de Linsan : l’assurance de Moustapha Naité

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.