leguineen
Image default
en continue

Examens nationaux : la DCE de Ratoma présente 19 131 candidats au CEE, 19 134 au BEPC et 17 231 au BAC

Les examens nationaux de cette année sont prévus du 18 juin au 09 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire guinéen. Dans la commune de Ratoma, il y a 19 134 candidats inscrits pour le Certificat d’études élémentaires (CEE) dont 9 404 filles ; au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), il y a 17 231 candidats dont 8 320 filles ; et, au baccalauréat unique, ils sont 12 865 candidats à se présenter dont 5 511 filles, a appris un reporter de Guineematin.com qui a été reçu par le Directeur Communal de l’Education (DCE) dans la soirée d’hier, jeudi 7 juin 2018.

Selon monsieur Bakary Camara, la commune de Ratoma est prête à aborder ces examens nationaux, session 2018. Il rassure que les Procès-verbaux (PV) des candidats pour les 58 centres ont été publiés ; et, les candidats se sont déjà appropriés de ces PV pour les trois examens. « Nous avons mis en place le jury de correction des épreuves de l’examen de CEE. Nous avons également mis en place le jury du secrétariat de correction des épreuves du même examen, nous avons visité les centres pour voir si le dispositif mis en place est fonctionnel. Ce matin, nous avons eu une réunion avec les délégués scolaires pour voir si le dispositif mis en place est fonctionnel, s’il y a des goulots d’étranglement, des défaillances pour les corriger à temps », a rassuré le Directeur Communal de l’Education de Ratoma.

Concernant la date de ces différents examens, monsieur Bakary Camara a indiqué que l’examen d’entrée en septième année (Certificat d’Etudes Elémentaires) est prévu du 18 au 20 juin 2018 ; le Brevet d’Etude du Premier Cycle, du 25 au 30 juin ; et, le Baccalauréat unique du 04 au 09 juillet 2018. « Pour le CEE, nous avons 19 134 candidats dont 9 404 filles. Nous avons 58 centres et 766 salles dans lesquelles ces candidats vont composer. Nous allons déployer sur le terrain 1 532 surveillants, 116 agents pour assurer la sécurité et 116 agents de la santé. Au BEPC, nous avons 17 231 candidats dont 8 320 filles ; ces candidats vont composer dans 43 centres. Au Baccalauréat, nous avons 12 865 candidats dont 5 511 filles pour 36 centres », a précisé monsieur Camara.

Enfin, contrairement aux précédentes années, pour le premier responsable de l’éducation de la commune de Ratoma, la particularité des examens nationaux de cette année est que « les listes sont élaborées par ordre alphabétiques. Ce qui fait que tous les candidats d’une école ou d’un établissement ne pourront se retrouver dans un centre ; et, ça limite les risques de fraudes, ça limite les risques de regroupements devant les centres d’examens. Ce qui me réjouit aujourd’hui, c’est que les programmes sont bouclés à 100%, ça c’est parce que des mesures correctives ont été prises pour rattraper les cours perdus lors de la grève des enseignants en février et mars », a conclu monsieur Bakary Camara.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

reagissez

du meme auteur

Labé-Mali: Pas possible de sortir de Labé à cause du mauvais état de la route

kaba

Kérouané : de violents heurts signalés entre deux groupes rivaux du RPG

kaba

Un jeune guinéen tué par la police belge qui tente d’étouffer l’affaire

kaba

Boké : Un accident fait 3 morts, 22 blessés, selon l’hôpital régional

kaba

Kankan : à la rencontre des femmes qui produisent du beurre de Karité

kaba

Antonio Souaré, une chance pour la Guinée (Tribune)

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.