Siguiri : Un conflit inter communautaire entre deux villages fait un mort et des blessés

Des affrontements ont éclaté ce lundi 14 mai entre les districts de Kignéba et Nafadji, dans la sous-préfecture de Bankon, située à une cinquantaine de kilomètres de la commune urbaine de Siguiri. Le bilan provisoire fait état d’un mort, un porté disparu et plusieurs blessés qui sont actuellement admis à l’hôpital de Siguiri, a appris Guinéenews©.

Selon nos sources, c’est la mine d’or de Sanan qui est au cœur de ces violences entre ces deux localités.

Joint par notre rédaction, le président de district de Nafadji, Saïba Camara nous a livrés sa part d’explications ces affrontements : « Il y a trois ans que ce problème existe entre nos deux districts. Mais, c’est aujourd’hui qu’ils (habitants de Kignèba, ndlr) sont venus avec des armes dans la mine pour nous agresser. Ils ont emporté 16 motos, tué une personne du nom de Yamoudou Camara et une autre personne a été portée disparue. »

Pour sa part, Amara Traoré, président de district de Kignèba réfute vigoureusement les propos de son homologue de Nafadji avant d’accuser de provocation les habitants dudit district.

« Nous avons été convoqués à Siguiri. Ce lundi, nous devrions nous y rendre pour répondre à cette convocation des autorités. Entretemps, ils (habitants du district de Kignèba, ndlr) ont attaqué nos gens dans la mine et blessés gravement quatre personnes. Mais moi, j’ai dit à mes hommes de ne pas réagir », a fait savoir Amara Traoré.

Aux dernières nouvelles, le calme serait revenu sur le terrain et les deux parties continuent de se rejeter la responsabilité de ces violences pour lesquelles la justice vient d’être saisie.