Remaniement : Les femmes des partis politiques dénoncent leur faible représentativité au sein du gouvernement

La faible représentativité des femmes au sein du nouveau gouvernement suscite déjà des réactions au niveau du cadre de concertation des filles/femmes des partis politiques de Guinée, selon Fatoumata Binta Barry, porte-parole dudit cadre interrogée ce lundi 28 mai par Guinéenews.

« Le gouvernement que nous venons d’avoir, vous n’êtes pas sans savoir qu’on avait au moins 06 femmes au sein du gouvernement précédent. Avec ce nouveau gouvernement, on se retrouve avec 4 femmes. On ne sait plus maintenant où se trouve la place des femmes dans notre pays », a réagi d’entrée de jeu Binta Barry.

Et de poursuivre : « Tenant compte de l’article 08 de la Constitution guinéenne, on a toujours pensé que maintenant, il n’y a plus d’affaire de femme et d’homme, mais plutôt le mérite. Ce qui n’est pas le cas. Au lieu que nous nous retrouvons avec 10 femmes, on se retrouve avec 4 femmes au sein du nouveau gouvernement. Donc c’est une situation que nous trouvons anormale et qu’on ne peut pas laisser passer comme telle ».
Pour la présidente des filles/femmes des partis politiques, si c’est vrai que les femmes sont engagées dans la politique, elles doivent être récompensées par les nominations aux postes de responsabilité.

Fatoumata Binta Barry va plus loin pour demander ce qu’il en est de la promesse du président de la République de dédier son second mandat aux femmes et aux jeunes. « Je me pose la question si ce mandat est à moitié dédié aux femmes, parce que ça ne se sent pas. D’après le Président de la République, ce mandat est dédié aux femmes et aux jeunes. Mais dans les actes, ça ne se reflète pas. Ce n’est pas un plaidoyer qu’on est en train de faire, mais on réclame ce qui nous appartient. Parce que maintenant, on a quitté sur le code électoral parlant de quota de 30%, on vient maintenant au niveau de l’article 08 de la Constitution. Il ne faut pas qu’on prive les gens parce qu’ils sont femmes ou qu’ils sont de telles communautés, on doit voir le mérite. On ne peut pas me dire que Madame Oumou Camara n’a pas été à la hauteur. On l’a vu sur le terrain en tant femme. Il en est de même pour les autres femmes qui ont été destituées du gouvernement. On est là prête pour atteindre nos objectifs et aller jusqu’au bout. On ne va pas baisser les bras », annonce la présidente du cadre de concertation des filles/femmes des partis politiques de Guinée.

Membre du bureau exécutif de l’UFR, Fatoumata Binta Barry a récemment obtenu le prix du meilleur engagement politique suite à la quatorzième nuit de l’excellence de la femme guinéenne.

reagissez