leguineen
  • Home
  • Coopération
  • Présentation de la Stratégie de coopération de l’OMS avec la Guinée
Coopération

Présentation de la Stratégie de coopération de l’OMS avec la Guinée

Guinée (Conakry) 09 Décembre 2016 : Le Bureau pays de l’OMS vient de se doter d’une nouvelle stratégie de coopération (SCP) avec la Guinée. Il s’agit de la troisième génération de la stratégie couvrant la période 2016-2021. Le Représentant de l’OMS, le Dr Abou Beckr GAYE a officiellement présenté le document ce matin aux autorités nationales, aux partenaires techniques et financiers, ainsi qu’aux représentants des différents ministères, de la société civile, et du secteur privé. La SCP de l’OMS avec les pays est un document destiné à guider les activités de l’Organisation dans les pays concernés. Elle constitue une vision à moyen terme de la coopération technique avec les États membres, qui permet de soutenir les politiques, stratégies ou plans nationaux dans le domaine de la santé.

Démarche participative et inclusive.

L’élaboration de la SCP3 s’est faite à travers une démarche participative et  inclusive. Ce qui a permis d’identifier les priorités de la Guinée dans le secteur de la santé, ainsi que les préoccupations des partenaires. En effet, au sortir de la terrible épidémie de la maladie à virus Ebola, et face au défi de reconstitution du système de santé guinéen et de sa résilience, l’OMS se devait d’adapter sa stratégie de coopération pour répondre davantage aux priorités du pays et aux préoccupations des partenaires. Car cette situation confère à l’OMS un rôle clé en tant que premier conseillé du gouvernement et des partenaires en matière de santé.

Des axes prioritaires qui cadrent avec les besoins du pays…

L’analyse situationnelle exhaustive de la situation sanitaire du pays et l’identification conjointe des priorités avec toutes les parties prenantes ont permis à l’OMS de se doter d’une stratégie pour la période 2016-2021. L’OMS, à travers cette stratégie consacrera ses efforts sur 5 axes prioritaires, à savoir : le renforcement de la lutte contre les maladies transmissibles ; la lutte intégrée contre les maladies non transmissibles ; la promotion de la santé à toutes les étapes de la vie ; l’amélioration de la performance du système national de santé; et le renforcement de la prévention, de la surveillance, de la riposte et de la prise en charge des épidémies et catastrophes. Ces axes stratégiques seront opérationnels à travers trois plans biennaux de travail.

L’OMS, partenaire traditionnel du Ministère de la Santé et conseiller….

L’accord de base de coopération entre l’OMS et la Guinée a été signé le 11 février 1961. Depuis, l’OMS, en fonction de son Mandat, de ses fonctions essentielles et de ses avantages comparatifs joue un rôle de premier plan dans le pays.
C’est pourquoi, le Représentant de l’OMS en Guinée, le Dr Abou Beckr GAYE a rappelé qu’après la crise sanitaire sans précédent de la maladie à virus Ebola, la Guinée et ses partenaires se doivent de tirer toutes les leçons, et veiller au renforcement du système de santé du pays.»
Au nom du Ministre de la Santé, le Conseiller en politique sanitaire, le Dr Mohamed Lamine YANSANE a indiqué « qu’au-delà de la coopération entre l’OMS et le Ministère de la Santé, la SCP contribuera à guider l’action de plusieurs autres acteurs du secteur de la santé.» Le Dr YANSANE a demandé à l’ensemble des responsables du Ministère de la Santé de « s’impliquer totalement dans la mise en œuvre de la SCP.»

Lancei Touré, Consultant & Issiaga KONATE, NPO/HPR

_____________________________________
01 A partir de la gauche, le Représentant de lOMS en Guinée après avoir remis un exemplaire de la SCP3 au Conseillé du Ministre chargé de  la Politique sanitaire

02 A partir de la gauche  le Chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé et le Représentant de la Banque mondiale

03 Le Dr Saidou Pathé BARRY (à droite), facilitateur principale de lélaboration de la SCP Guinée

04 Photo de groupe des participants autour du Conseiller chargé de la Politique sanitaire, 6ème à partir de la gauche, suivi du Représentant de lOMS (Boubou blanc)

05 Vue densemble de la salle

reagissez

Related posts

Infrastructures : L’Union Européenne explique pourquoi la région forestière

kaba

Finances : après Maputo, Conakry accueille la 6ème table ronde de l’AFPI

kaba

Délégation de CMC à Boffa en mars 2018

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.