Kindia : Deux médecins condamnés pour « homicide involontaire »

Deux médecins ont été condamnés, vendredi 18 mai 2018, par le tribunal de première instance de Kindia pour « homicide involontaire » d’une fille.

Fatoumata Bangoura est morte après avoir subi une intervention chirurgicale dans une structure sanitaire appelée Cacia. Les deux médecins, Saran Mamady Kaba et Oumar Kallo, qui ont opéré la fille, ont écopé de quatre ans de prison avec sursis et du paiement d’une amende de 3 millions 500 mille GNF chacun.

« Le 2 mai 2018, nous avons reçu Fatoumata Bangoura qui se plaignait des douleurs abdominales. Elle était accompagnée de ses parents. Après consultation, nous avons procédé à une intervention chirurgicale qui a eu des conséquences sur elle. Et, très malheureusement, elle n’a pas survécu. Quelques jours après son opération, elle est décédée », ont expliqué les médecins à la barre, selon des propos rapportés par Guineematin.

reagissez