leguineen
Image default
politique

Kankan : une véritable embellie sur le marché des denrées à la veille de Ramadan

Les fidèles musulmans Guinéens à l’instar de leurs coreligionnaires du reste du monde, s’apprêtent à entamer cette semaine, le Ramadan. A quelques heures seulement du début de ce mois de pénitence, les marchés semblent être bien approvisionnés en denrées de grande consommation.

Et ce qui parait assez nouveau cette fois-ci  à Kankan, c’est la stabilité voire même la baisse du prix de certaines denrées de grandes consommation. C’est le cas par exemple du sucre, du riz importé, de l’huile végétale qui ont connu une baisse par rapport à l’année dernière.

Actuellement, le sac de sucre 50 Kg, produit au Brésil est vendu à 310 000 GNF alors qu’au même moment de l’année dernière, ce même sac coûtait entre 410 000 et 415 000 GNF. Le sac de riz importé 50 Kg varie, selon la qualité, entre 220 000 et 290 000 GNF contre 250 000 et 300 000 GNF l’année dernière.

Quant au bidon d’huile végétale CIAO de 10 litres et de 20 litres, ils sont livrés respectivement à 120 000 et 215 000 GNF contre 140 000 et 255 000 GNF l’année dernière. Le prix du Kilogramme de viande de bœuf reste stable avec le kilo qui est vendu entre 30 000 et 35 000GNF, selon qu’il soit beef teak  ou mélangé.

Par contre, il faut noter une hausse du prix du lait en poudre dont le sac est passé de 950 000 GNF à 1 100 000 GNF. C’est le même constat pour certains produits locaux ou importés des pays voisins. Il s’agit, entre autres, des petits oignons, du gingembre, du tamarin très pisés en période de Ramadan. Le kilo d’oignon importé de la République du Mali par exemple,  est vendu entre 7 500 et 8 000 GNF.

Cette situation assez inédite de stabilité et ou de baisse du prix de certains produits de grande consommation en cette veille de Ramadan à Kankan a du mal à trouver des explications chez les commerçants. En attendant d’en savoir sur les raisons exactes de cette embellie pour des prix des denrées, certains mettent en avant la disponibilité des stocks et la baisse des prix notamment du sucre à l’échelle internationale. Ce qui, somme toute, ne dispense pas bon nombre de citoyens dont la situation financière n’est pas rose en cette veille de Ramadan à Kankan, à faire recours aux bons offices des parents vivant à l’extérieur qui leur envoient de l’argent.

reagissez

du meme auteur

What subjects did students do best and worst in on GCSE Results Day 2017?

kaba

Massacre du 28 septembre : Des victimes très sceptiques quant à la tenue du procès cette année

kaba

Politique : Position de Makanéra sur la scène politique guinéenne

Daouda Sylla

Democratic Rep. Tim Ryan says both Conyers, Franken should resign

kaba

New Cryptocurrency Debit Card Harnesses AI To Give Customers The Best Deal

kaba

Higher taxes for rich will not harm economic growth, says IMF

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.