leguineen
Image default
economie

Forum de l’étudiant guinéen 2018: les attentes du ministre Yéro Baldé

La deuxième édition du Forum de l’Etudiant Guinéen (FEG) a été officiellement lancée ce jeudi 10 mai au palais du peuple par le Chef de l’Etat, Alpha Condé. Une cérémonie qui a mobilisé étudiants, cadres de l’enseignement supérieur de la Guinée et de la sous-région, diplomates et membres de la société civile.

Durant trois jours, étudiants et futurs bacheliers vont échanger avec des cadres  des institutions d’enseignement supérieur et autres acteurs de la formation afin d’obtenir d’amples informations sur leurs formations et emplois futurs.

Prenant la parole, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique n’a pas manqué de livrer ses attentes vis-à-vis de ce forum, mais également  de l’objectif de cette 2ème édition.

«L’objectif du Forum de l’Etudiant Guinéen est de mettre en rapport les étudiants, les futurs bacheliers avec les institutions d’enseignement supérieur guinéennes et étrangères. D’où la présence de ces universités étrangères à ce forum, d’une part. Et d’autre part, les acteurs de la formation afin d’obtenir des informations sur les programmes, les conditions d’admission, d’orientation, des cursus, des diplômes proposés et les débouchés. De créer également un contact direct entre les entreprises futurs employeurs, les étudiants, les élèves et  les jeunes diplômés guinéens. Donc, il s’agit de regrouper tout ce monde dans un même cadre durant trois jours dans le but de les orienter efficacement dans leur plan de carrière et leurs projets futurs.  La qualité de la formation et de l’apprentissage reste notre premier défi à relever pour retrouver rapidement et dépasser même le niveau de qualité qui faisait jadis la
réputation de notre système éducatif », a déclaré Abdoulaye Yéro Baldé.

Poursuivant, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a décliné certaines de ses attentes de ce forum. «Nos attentes pour cette deuxième édition sont nombreuses. Il s’agit de la création et la pérennisation d’une plateforme d’échanges entre nous et les acteurs de la vie socioprofessionnelle, la disponibilité du Wi-Fi dans nos institutions d’enseignement, la pérennisation de l’observatoire national des métiers, l’institutionnalisation d’un cadre d’accompagnement visant à édifier les étudiants sur les choix des offres de formation…»

Le ministre Yéro Baldé a enfin salué les efforts du président de la République dans le cadre de  la réforme du système éducatif et appelle les étudiants  à faire de ce forum un espace d’échanges et de partage pour préparer leur avenir.

reagissez

du meme auteur

Conakry renoue avec l’obscurité en fin d’année 2017 : Des citoyens réagissent !

kaba

SLECG : « il faut qu’on ait les 8 millions…, nous n’avons pas rêvé débout », dixit Oumar Tounkara

kaba

Femmes et Entreprenariat : un grand défi à relever selon une ONG

kaba

Transport maritime: le port de Kamsar certifié deuxième port commercial guinéen (officiel)

kaba

Affaire $21 milions: « Jusqu’à bénéfice d’inventaire, je considère que c’est du faux », selon Dr Koureissy Condé

kaba

Port autonome de Conakry: le ministre Aboubacar Sylla défend le contrat de concession

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.