leguineen
  • Home
  • Coopération
  • Finances : après Maputo, Conakry accueille la 6ème table ronde de l’AFPI
Coopération

Finances : après Maputo, Conakry accueille la 6ème table ronde de l’AFPI

Une centaine de décideurs évoluant dans le secteur financier séjournent depuis le lundi 10 mai à Conakry dans le cadre de la 6ème table ronde annuelle des leaders de l’Initiative Africaine de Politique d’Inclusion Financière (AFPI).

Organisée par la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) en collaboration avec l’Alliance pour l’Inclusion Financière (AFI), la rencontre a pour objectif de poser les jalons d’une inclusion financière numérique élargie et réussie en Afrique.

Placé sous le thème « l’inclusion financière numérique dans un écosystème financier en évolution rapide », cette rencontre dont la cérémonie d’ouverture a été présidé par le Premier ministre guinéen, a connu la participation de 100 régulateurs et décideurs, 12 gouverneurs et sous-gouverneurs des institutions membres de l’AFI.

Parlant justement du thème, le gouverneur  de la banque centrale de la République de Guinée, a indiqué dans son discours de bienvenue que l’inclusion financière devient un sujet incontournable pour sortir les populations africaines de la pauvreté par l’offre de services financiers de qualité.  Pour Dr Louncény  Nabé, l’atteinte de cet objectif passe notamment par un traitement juste et correct des clients  des institutions financières. Il s’est par ailleurs réjoui du fait que la banque centrale de la République de Guinée répond à la plupart des préoccupations de l’AFPI notamment les problèmes liés à la proximité des institutions financières, le coût des services, confiance du public.

Parmi les personnalités qui ont pris part à ce rendez-vous annuel, il y a le représentant du président de la Banque Africaine de Développent, Stéphan Nalletamby qui,  dans son  allocution, a déclaré que son institution œuvrera pour relever un défi commun, celui de trouver les moyens pour améliorer la réglementation, l’infrastructure et l’éducation financière afin de renforcer l’écosystème de l’inclusion financière.

Pour le Premier ministre guinéen,  il est aujourd’hui unanimement admis qu’une croissance économique inclusive et durable, commence par l’inclusion financière. En effet, poursuit Mamady Youla, en intégrant les personnes non bancarisées et financièrement défavorisées dans l’économie formelle, on contribue à réduire la pauvreté, à rendre les pauvres moins vulnérables aux chocs financiers, à réduire les inégalités économiques et à contribuer ainsi à la stabilité financière.

Il faut noter qu’au cours de cette rencontre qui prendra fin ce vendredi 11 mai, les dirigeants de l’AFPI se pencheront sur la meilleure façon de soutenir l’approfondissement de l’inclusion financière en Afrique, ainsi qu’à l’autonomisation économique des femmes. La suppression des obstacles aux envois de fonds transfrontaliers via les canaux numériques, fera également objet de débat.

Au cours de la réunion, les participants à cette table ronde  annuelle de l’AFPI, procéderont aussi à la désignation du gouverneur de la BCRG Lounceny Nabé, comme nouveau président de l’AFPI ainsi qu’à l’élection du nouveau Vice-président de l’institution.

reagissez

Related posts

Délégation de CMC à Boffa en mars 2018

kaba

Présentation de la Stratégie de coopération de l’OMS avec la Guinée

kaba

Alpha Condé annonce : “On va faire venir de la Chine et du Brésil…”

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.