leguineen
  • Home
  • economie
  • Portrait-robot du futur gouvernement : Les précisions de Tibou Kamara
economie

Portrait-robot du futur gouvernement : Les précisions de Tibou Kamara

Alors que tout le pays est suspendu à l’annonce d’un nouveau gouvernement, le conseiller personnel du président de la république, Tibou Kamara, a dressé le portrait-robot de ce qui pourrait être le futur gouvernement, qui sera constitué des patriotes et des hommes intègres.

« Le président de la république, comme il a annoncé à ses compatriotes, est à pied d’œuvre pour mettre en place un gouvernement, qui pourrait répondre à leurs aspirations légitimes et à leurs attentes. Après avoir consulté les uns et les autres, le futur gouvernement sera constitué des cadres patriotes et des hommes intègres. Lors de sa rencontre avec les femmes à l’occasion du lancement des MIFA, le président a lancé le ton. Il a dit que d’habitude, en Guinée, le meilleur ministre serait celui-là qui prendrait l’argent public pour le partager avec les autres. En tout état de cause, il ne souhaiterait pas avoir ces genres de pratique dans son futur gouvernement, ni dans son cabinet, ni dans son administration pour la simple raison que cette pratique ne permet pas de donner une bonne image de l’État et du gouvernement, ni une efficacité de l’action publique. Donc, le président n’a jamais traité ses ministres de voleurs, ni ses collaborateurs d’être de moralité douteuse. Au contraire, il a dit qu’il ne veut pas de ministres, de collaborateurs ou de responsables, pendant sa présidence, qui prennent l’argent public et le distribuent à tout le monde dans l’espoir d’être bien jugé par l’opinion. Aujourd’hui, il travaille pour proposer un nouveau gouvernement constitué des patriotes, des hommes intègres, qui répondront aux aspirations des populations. Il a mené des consultations avec la majorité silencieuse parce qu’il est toujours bon d’écouter pour comprendre les aspirations des uns et des autres. C’est pourquoi, devant les femmes, il a invité les guinéens au travail », a-t-il expliqué.

 

reagissez

du meme auteur

L’autopsie du budget 2018 ou la mission impossible pour la paix et la création d’emplois en Guinée

kaba

Finances : après Maputo, Conakry accueille la 6ème table ronde de l’AFPI

kaba

Pauvreté en Guinée: Plus de 90% ont manqué d’argent en 2017

kaba

Exclusif : Les griefs de la mission d’évaluation du fonds monétaire international (FMI) en Guinée

kaba

‘’Bah Ousmane est devenu un traitre’’

kaba

Quand le ministre de l’Education nationale n’arrive pas à lire des chiffres

kaba

Tougué : Le prix des denrées de première nécessité grimpe !

kaba

Session budgétaire : Le budget national 2018 en hausse de 5 mille milliards de francs

kaba

Vente de vignettes 2018 : Communiqué du ministère du budget

kaba

Economie : La FESABAG s’oppose à la loi de finance 2018

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.