La réponse de Paul Moussa Diawara au RPG Arc-en-ciel

0
37

Mépriser son adversaire même petitet frêle est toujours une faute stratégique de combat’’, disait Ahmadou Kourouma. Une assertion qui sied à la situation que traversent le parti au pouvoir et Mouvement des patriotes pour le développement (MPD) de Paul Moussa Diawara.

Le parti du directeur général de l’Office guinéen de publicité (OPG) va présenter des candidats à la mairie de Matoto malgré les mises en garde du camp présidentiel.

‘’Mon problème, c’est comment, avec le bureau politique du RPG, travailler ensemble pour remporter la majorité des communes rurales et urbaines de ce pays’’, s’efforce de convaincre Paul Moussa Diawara, après la sortie médiatique de Bantama Sow.

‘’Le bureau politique du RPG Arc-en-ciel, après sa réunion a rendu publique une information indiquant que tout allié qui se sent fort dans une circonscription électorale peut aller avec sa liste et se retrouver au second tour du scrutin’’, se défend le président du MPD qui dit saisir cette occasion pour présenter des candidats à Matoto.

‘’Nous pensons que cette possibilité ouverte montre le caractère démocratique qui prévaut au sein de la mouvance présidentielle (…). Matoto, c’est la plus grande circonscription de  notre pays. Il y aura aussi des candidatures qui vont venir de l’opposition’’, indique le patron de l’OGP.

Il estime quota de 20% réservé aux alliés par le RPG Arc-en-ciel sur ses listes ne peut pas s’appliquer dans certaines circonscriptions électorales. ‘’Aucun parti n’est fort dans tout le pays. On ne peut pas remporter partout’’, peste l’ancien journaliste qui convaincu du potentiel électoral du MPD à Matoto. ‘’Le quota de 20% ne peut pas s’appliquer au MPD à Matoto’’, assure-t-il. ‘’On est en train de voir ce qu’il faut accorder au MPD à Matoto pour qu’on apporte la masse électorale que nous avons pour la victoire du RPG Arc-en-ciel’’.

Paul Moussa Diawara se défend en affirmant qu’il n’est pas le seul à avoir décidé de présenter des candidats sous les couleurs de son parti. ‘’Il y a d’autres alliés comme le GPT, l’UPR, qui vont le faire. Donc, ce n’est pas un problème qui oppose le MPD au RPG Arc-en-ciel’’, argue-t-il

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here