leguineen
Image default
Société

Kindia : cinq filles frôlent le pire à cause d’une rencontre sur Facebook…

KINDIA-Le commissariat central de la police de Kindia a intercepté ce mercredi 16 novembre 2016, cinq (5) jeunes filles qui tentaient de partir en aventure vers le Maroc sur invitation d’un malien.

L’âge des jeunes  filles varie entre 15 à 16 ans. Elles voulaient rallier le royaume Chérifien via le Mali. Interrogé, un agent de police a expliqué que tout est parti d’une conversation avec un jeune malien du nom de Fouceny Dabo que ces filles ont rencontré sur Facebook. Le quidam a réussi à convaincre les filles de partir au Maroc où d’après lui elles pourraient gagner beaucoup d’argent. C’est ainsi qu’elles ont réussi à mobiliser une somme de 1.700.000 GNF pour leurs frais de transport.

« Dans la soirée aux environs de 17 heure un de mes agents a attiré mon attention sur une causerie d’un groupe de jeunes filles habillées en tenue  scolaire. L’agent a suivi les mouvements de ces filles. Arrivées à la gare routière de Kindia elles ont ôté leurs tenues scolaires pour tromper l’apparence des gens, elles se sont embarquées à bord d’un taxi qui assure le tronçon Kindia-Conakry, afin  d’emprunter le taxi pour Bamako. Nous avons rapidement organisé un peloton pour intercepter ces filles. Heureusement la mission a réussi à retrouver les filles. Parmi elles, deux font le collège à l’école chérifoukè, deux autres au lycée Géneral Lansana Conté de Kenendé et la cinquième est couturière au grand marché de Kindia », a expliqué Saa Motty un agent de la police.

 Après plusieurs heures d’audition, le commissariat central de la police a remis les filles à leurs parents respectifs tout en leur demandant de veiller sur leurs enfants.

 

Sekouba Faatou

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kindia

reagissez

du meme auteur

Guinée – Grève à la SAG : la direction réagit !

kaba

Aboubacar Sylla aux travailleurs de Conakry express : «il ne faut pas faire de grève sauvage…»

kaba

Son ex-mari engage des malfrats pour l’expulser de son domicile

kaba

132 migrants rapatriés de Libye par l’Organisation internationale pour les migrations

kaba

Des agents de santé et des relais communautaires de Daralabé et Sanoun à l’école de la santé communautaire

kaba

Mamou : vol de bétail, un cauchemar pour les éleveurs

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.