leguineen
Image default
Société

Insécurité : Une élève fusillée à son retour d’un vin d’honneur, à Mamou

L’acte s’est passé dans la nuit du lundi au mardi 12 décembre, au quartier Almamya Dumez, dans la commune urbaine de Mamou. Mlle Yayè Haby Barry, élève âgée de 16 ans, revenait d’une soirée dansante de vin d’honneur lorsqu’elle a reçu une balle dans le dos, nous a-t-on fait savoir.

Contacté, Elhadj Oumar Diallo, beau frère de la victime revient sur les faits. « Selon ce que j’ai appris, parce que la fille en sortant n’avait pas pris la permission avec moi mais plutôt avec sa sœur, elle revenait du vin d’honneur à l’occasion du mariage d’une de ses copines. Le conducteur de taxi moto l’a déposé à 50 mètres de notre domicile. Elle téléphonait à une de mes filles dans la maison pour l’ouvrir le portail. Lorsqu’elle a pris le chemin vers notre concession, des jeunes garçons l’ont appelé, mais elle n’a pas répondu. C’est ainsi que dans la course, ces inconnus ont tiré sur elle avant de prendre la poudre d’escampette. De mon lit, j’ai entendu le coup de feu. J’ai sursauté et je suis sorti avec mon fusil pendant que mes épouses me dissuadaient de ne pas sortir affronter ces bandits. J’ai trouvé la fille blessée et couchée devant le portail », explique-t-il.

La victime a été admise aux environs de 1h aux urgences de l’hôpital de Mamou. Dans la journée (mardi 12 décembre, ndlr), les médecins ont pu extraire quelques balles dans son corps. Selon une source, certaines balles de petite taille ont atteint les poumons. Dans l’après midi de ce mardi, Mlle Yayé Haby Barry, dans un état critique, a été évacuée sur Conakry pour bénéficier d’autres soins.

reagissez

du meme auteur

Drôle de contrôle en Guinée : le récit d’un Français arrêté pour ‘’pratique illégale du métier de journalisme’’…

kaba

Crise sociale, refonte du syndicat, train de vie de l’Etat, les vérités d’un conseiller d’Alpha Condé

kaba

Sédentarité des agents des services publics: un autre mal qui gangrène l’administration à Kankan

kaba

Depuis octobre 2017, tous les préalables légitimant un réajustement sont satisfaits (Ministre des Hydrocarbures)

kaba

Kindia : Deux médecins condamnés pour « homicide involontaire »

kaba

Hausse du prix du carburant : l’ultimatum des forces sociales au pouvoir

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.