leguineen
  • Home
  • economie
  • Economie : La FESABAG s’oppose à la loi de finance 2018
economie

Economie : La FESABAG s’oppose à la loi de finance 2018

Dans une déclaration dont Guinéenews® à reçu copie, la Fédération Syndicale Autonome des Banque, Assurances et Microfinance de Guinée (FESABAG), dénonce avec rigueur la loi de finance 2018 adoptée par l’Assemblée nationale le mardi 12 décembre 2017, relative au rehaussement de la RTS (retenue taxe sur salaire).

Selon la FESABAG, ce projet de loi affectera négativement le niveau de vie des travailleurs et de leur famille.

Au vue de ce qui précède, la FESABAG se dit fidèle à sa vocation de défendre le travail et les travailleurs et promet de s’opposer fortement à toute mesure visant à appauvrir d’avantage des travailleurs.

Dans le même sillage, elle a lancé un appel à toutes les autorités compétentes pour répondre favorablement aux préoccupations légitimes des travailleurs avant d’annoncer qu’elle se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux pour défendre les acquis des travailleurs.

Lisez la déclaration.

reagissez

du meme auteur

SLECG : « il faut qu’on ait les 8 millions…, nous n’avons pas rêvé débout », dixit Oumar Tounkara

kaba

Dossier BSGR : IST et Bangoura attendent toujours l’exécution de l’arrêt de la Cour de la CEDEAO

kaba

Guinée : La route vers la ZLEC est semée d’embûches

kaba

Affaire 28 septembre: l’UE lance le projet IcSP en faveur des victimes

kaba

Appui à la Société civile: le PASOC se penche sur ses nouveaux défis à Conakry

kaba

Exclusif : Les griefs de la mission d’évaluation du fonds monétaire international (FMI) en Guinée

kaba

Finances : après Maputo, Conakry accueille la 6ème table ronde de l’AFPI

kaba

Ponts et chaussées: Attention à la mise en service précipitée des ouvrages !

kaba

Affaire concession du port aux turcs: voici ce qui est reproché à Cheick Touré (Avocat)

kaba

N’zérékoré : Les promesses d’Alpha Condé aux paysans de Guinée

kaba

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.