Templates by BIGtheme NET
naby-keita-nous-sommes-obliges-de-gagner-contre-la-rdc

Naby Kéita « Nous sommes obligés de gagner contre la RDC »

Défait à Monsatir par la Tunisie en octobre, le syli national est dans l’obligation de réagir à domicile face à la RDC. Dans une campagne où les points sont très chers, Naby Kéita et ses coéquipiers risquent de se faire distancer. Interpelé par nos confrères de FOOT224, le joueur de Leipzig affiche une nette confiance avant le match du dimanche.

Naby Kéita, c’était l’inquiétude de trop pour les supporters du syli national. Après les forfaits de Traoré, Landel et Pogba, c’est le joueur de Leipzig qui présentait des signes d’angoisse après le dernier match de son club en bundesliga. Que l’opinion soit bien rassurée, Naby se porte bien et a même joué 45 minutes du match amical contre les locaux mercredi.« Contre Mayence j’ai été touché à la fin du match. Mais ce n’était pas grave. Le lendemain je suis parti faire la radio. Ils m’ont juste dit de me reposer deux jours et que ça allait passer. Durant les 45 minutes que j’ai faites aujourd’hui (Ndlr en match contre le syli local), je n’ai pas senti trop la douleur. C’était juste la fatigue. Et moi ça va, je me sens bien. Je suis prêt pour le match de dimanche » rassure-t-il.

Avec une défaite (2-0) contre la Tunisie et zéro point au compteur, la Guinée devra éviter un nouveau revers face à la RD Congo pour ne pas se compliquer la vie dans ces qualifications pour la coupe du monde 2018 où seul le premier ira en Russie. Les léopards et les aigles de Carthage compte déjà 3 points chacun.

C’est donc pour se relancer que la Guinée jouera ce dimanche au stade du 28 septembre, « C’était très décevant de perdre en déplacement (Ndlr, contre la Tunisie). Maintenant, on joue à la maison et on va tout faire pour gagner ce match parce que c’est important pour nous de nous relancer dans le groupe. Je pense qu’on en est tous conscients. Nous sommes obligés de gagner ce match parce que c’est très important pour nous ».

Traoré absent, c’est Naby Kéita qui endossera le rôle de leader technique. Un costume que le milieu de terrain du syli est prêt à porter, « Je pense que je vais prendre ma responsabilité. On doit jouer ensemble pour gagner ce match. Je n’ai pas trop de pression ».

Jouer à Conakry est généralement une source de pression supplémentaire pour les joueurs du syli national. Le public, exigeant et surtout très impatient, ne joue pas forcément son rôle de douzième homme. Sur les derniers matchs de la Guinée à Conakry, on aura plus assisté à des sifflets qu’à des encouragements. Conséquence certaine d’une énorme frustration.

Interpellé à ce propos, Naby Kéita a demandé une mobilisation du public derrière son équipe pendant 90 minutes. « Je sais qu’on a un public agressif mais qui adore le foot. C’est important. (…) Quand on joue à la maison, j’aimerais bien qu’ils (Ndlr, supporters) soient patients et à la fin du match ils vont réagir. Il ne faut pas qu’ils réagissent pendant le match et encourager les équipes adverses contre nous. Ce n’est pas important cela. On les prie de venir nous soutenir dimanche. On va tout faire pour gagner ce match. Nous allons tout donner. On a besoin de leur soutien ». Un message qui sera-t-il entendu ?