Templates by BIGtheme NET
img_8023-630x300

Le grand déballage de Fodé Bangoura, ex-bras droit de feu Conté contre Alpha Condé

« Il n’y avait pas d’Etat  en Guinée. Aujourd’hui, il n’y a plus de pays. Nous sommes tous accrochés. Tout ce qu’on dira à Conté aujourd’hui, ce sont ses collaborateurs qu’on veut attaquer. Qu’il soit Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Cellou Dalein ou encore Fodé Bangoura… Ce sont eux qu’on a appelé catastrophe naturelle. »

 

Pendant que le ministre conseiller à la présidence Ahmed Tidiane Traoré haussait le ton contre le président du parti de l’unité et du progrès (PUP) Fodé Bangoura, ce dernier malmenait, au même moment à son siège à Cameroun, le champion du RPG, Alpha Condé. M. Bangoura accuse le chef de l’Etat de traiter le deuxième régime d’une « catastrophe naturelle ».

Le PUP ira aux élections locales. S’il y a question d’alliance dans certaines circonscriptions, on le fera avec tous les partis politiques sauf le RPG-Arc-en-ciel, prévient Elhadj Fodé Bangoura qui s’exprimait en soussou.  « Le 22 décembre 2016, nous allons commémorer la mort du Général Lansana Conté. Seules sa famille biologique et sa famille politique  seront de la partie. Tous ceux qui parlent, je vous (les militants) pris de ne pas écouter les bruits du marché. Ne suivez seulement que vos clients (…) », a-t-il lancé.

Apparemment très touché par ce propos du chef de l’Etat en Chine : « le deuxième régime a été une catastrophe naturelle pour la Guinée », M. Bangoura a tenté de déchiffre le message.

« Quand le Général Lansana Conté est arrivé au pouvoir, il a invité tous les Guinéens à regagner le pays. Si tu es enseignant, la Guinée a des écoles (…). Il y avait un projet qu’on appelle ‘’Tokten’’.  Notre pays a des dignes fils tels que : Me Lamine Sidimé, Bana Sidibé, Salifou Sylla…. Mais, celui qu’on appelle professeur, malgré cet appel du Général Lansana Conté, il n’est jamais venu. Les Bâ Mamadou, Siradjo Diallo et Jean Marie Doré étaient rentrés. Quand à lui, il ne venait que pendant les élections. Le PUP ne combat pas une personne mais plutôt, la contre-vérité. Même si on n’aime pas le chien, on doit reconnaitre que ses dents sont blanches », indique Fodé Bangoura.

Alpha Condé dit que le régime de Lansana Conté est une catastrophe nationale.  De Tanènè à Fria, il n’y avait que la poussière. Grâce au Général Conté, cette route devenue une route digne de nom malgré, il faut le préciser que la ville de Fria a abrité la première usine d’alumine en terre africaine.

‘’Le feu Général Lansana Conté n’a jamais pris de logement en Chine mais, il était toujours d’accord avec les Chinois. Il a toujours initié des coopérations gagnant-gagnant.  La preuve, le Palais Sékoutouréya est un fruit de la coopération sino-guinéenne. La RTG Koloma est un édifice de cette coopération. L’hôpital sino-guinéen à Kipé en est un autre. Parlons du stade de Nongo avec 50 000 places’’, a-t-il cité et d’enchainer : « Tenez-vous bien, le quartier qui abrite le stade Nongo, un de ses secteurs s’appelle Contéyah. Ils n’ont jamais eu la bonne foi de donner le nom de ce stade au président Conté. Alors que, ce dernier a construit le Palais présidentiel, il l’a baptisé par reconnaissance, Sékoutouréya. Il a même dit, je répète :  » je sais qu’il est le plus méritant’’. Il ne gardait pas de rancune contre qui que ce soit ».

Ils disent que le Général Lansana Conté n’a rien fait, poursuit-il, je rappelle, à l’époque, les citoyens venaient contempler la maison du leader du PEDN lansana Kouyaté au carrefour Constantin dans Matam. Grâce à Conté, aujourd’hui, les belles maisons sont partout.

« Il dit que le régime de Lansana Conté a été gangréné par la corruption. Mais réfléchissez bien, la monnaie guinéenne n’a été saisie nulle part. Tout ce que Lansana Conté a cherché, il l’a donné aux orphelins en investissant dans l’agriculture. En 2007, le sac de riz de 50 kg était vendu à 80 000 GNF mais aujourd’hui, le même sac est vendu entre 250 000 GNF et 260 000 GNF. Où se trouve la catastrophe ? » « Ce sont eux », ont répondu à gorge déployée les militants.

Je vous invite à lire le livre, « Guinée Albany d’Afrique au néo-colonie d’Amérique ».  Ce livre a été édité en 1972. Tout ce qu’Alpha Condé a dénoncé, c’est ce qu’il est en train de faire aujourd’hui. Un jour arrivera, ceux qui disent que Lansana Conté n’a rien fait, ils le chercheront au milieu de la journée avec torche en main, a prédit Elhadj Fodé Bangoura qui a promis les militants qu’il fera des révélations si, le pouvoir n’entend pas son langage.

A quelques jours de la fin du régime de Lansana Conté, témoigne Fodé Bangoura, une usine d’Alumine était programmée à Boké. Aujourd’hui, allez-y voir, ils ne font que envoyer la terre même l’assemblée nationale n’est pas informée de sa destination. La même chose s’est passée à Forécariah. Ensuite, comparez nos routes d’hier à aujourd’hui. Kindia est coupé de la capitale. Quand tu effectues ce trajet, pendant 2h ton véhicule ira au garage et tu seras aussi alité à l’hôpital. Conséquence, cette dégradation a fait grimper les prix de nos produits locaux, a-t-il dénoncé.

Il dit que Lansana Conté est un analphabète, son pouvoir a été marqué de corruption  mais, depuis 2010, insiste M. Bangoura, il n’y a pas une année où la Guinée n’est citée dans un scandale financier.
Tout ce qu’on dira à Conté aujourd’hui, ce sont ses collaborateurs qu’on veut attaquer. Qu’il soit Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Cellou Dalein ou encore Fodé Bangoura. Ce sont eux qu’on a appelé catastrophe naturelle. Ce n’est pas Lansana Conté qui doit venir leur défendre. Où sont-ils, s’est interrogée Fodé Bangoura.

Une seule personne ne peut construire la Guinée, a reconnu Fodé Bangoura, Lansana Conté a fait pour lui, s’il était possible de transformer la Guinée en paradis, il l’aurait fait. Mais, tant qu’on respire, on a besoin d’un chef. En tout cas, il est le père de la démocratie et le multipartisme intégral en Guinée. Donc, trop, c’est trop, nous n’allons pas tout dire aujourd’hui, le jour viendra, a-t-il promis à nouveau et de rappeler que  grâce à Lansana Conté, la Guinée n’a pas connu de rébellion.