Templates by BIGtheme NET
colonel-issa-camara

LE COLONEL ISSA CAMARA ET PLUSIEURS MILITAIRES INCULPÉS

L’ex-commandant du camp d’infanterie de la préfecture de Mali, au nord du pays, le colonel Issa Camara, a été désarmée puis inculpé par le tribunal militaire.

Le colonel Issa Camara et dix autres militaires qui étaient sous ses ordres ont été inculpés, désarmés puis placés contrôle judiciaires.

Selon nos confrères de Guineenews, ils sont poursuivis pour « rébellion, insubordination, coups et blessures volontaires, pillage, incendie volontaire

Cette  évolution du cas Issa Camara est un ouf de soulagement les victimes des événements produits à Mali le 17 juin 2016 et les jours qui ont suivi.

«C’est un réel soulagement pour nous les ressortissants de Mali et nos parents qui y sont. Nous savons qu’inculpation ne veut pas dire culpabilité, nous devons donc nous battre jusqu’au bout», a déclaré à Guineenews, El hadj Billo Kanté de l’association des ressortissants de Mali à Conakry.

Quant au président de l’ONG de défense des droits de l’homme ‘’Mêmes droits pour tous’’, Me Frédéric Foromou Loua, ces militaires ont commis des infractions de droit commun.

« C’est une manière de noyer le poisson. C’est à se demander par quelle gymnastique des auteurs d’infractions de droit commun se sont retrouvés devant le tribunal militaire. Les infractions militaires sont bien connues. Alors que nous, dans nos rapports, nous les accusons de meurtres, vols, pillages et incendies», a-t-il expliqué à Jeuneafrique, avant de souligné le fait que le colonel Issa et ses hommes devraient être en prison : «Ils devraient être placés non pas sous contrôle judiciaire, mais sous mandat de dépôt. Si c’étaient des civils, ils seraient déjà en prison.»