Templates by BIGtheme NET
2016-11-13t103202z_1425426156_s1beumosviaa_rtrmadp_3_hongkong-china-rally_0

Hong Kong: manifestation pro-Pékin dans l’ancienne colonie britannique

Plusieurs milliers de manifestants pro-Pékin se sont rassemblés aux abords du parlement de Hong Kong pour faire entendre leurs voix et leur soutien à Pékin, qui a interdit à deux jeunes parlementaires de siéger. Ils avaient pris des libertés avec la procédure d’assermentation, en parlant de « nation de Hong Kong » et en prononçant de manière insultante le mot « Chine ». Pékin a indiqué qu’il appliquerait la tolérance zéro vis-à-vis des idées indépendantistes qui bourgeonnent dans l’ancienne colonie britannique.

Avec notre correspondante à Hong Kong,  Florence de Changy

40 000 personnes selon les organisateurs, 28 500 au plus selon la police ; c’est dans un cas comme dans l’autre une démonstration de force de la part des partisans pro-Pékin, suite aux événements de ces dernières semaines à Hong Kong qui ont vu plusieurs parlementaires déroger aux procédures lors de leur prestation de serment, en faisant la promotion de leurs idées indépendantistes.

La manifestation avait aussi pour but de soutenir les propos extrêmement forts qu’a tenus Zhang Xiaoming, le directeur du bureau de liaison chinois à Hong Kong. Il a parlé de « blasphème » au sujet de l’attitude des jeunes parlementaires indépendantistes, qu’il a également traités de « cellules cancéreuses ».

La manifestation de dimanche était sans doute, comme souvent, au moins partiellement fabriquée, avec des manifestants qui arrivent en bus et qui sont ensuite emmenés au restaurant. Mais elle montre aussi que Pékin cherche le soutien d’une partie de l’opinion publique de Hong Kong, alors que les autorités centrales chinoises ont décidé d’écraser tout propos, toute idée allant dans le sens d’une plus grande autonomie de l’ancienne colonie britannique.